1x04 : Alchimie (Cute Poison)

Aller en bas

Appréciation de l'épisode

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

1x04 : Alchimie (Cute Poison)

Message par Cad le Lun 16 Oct 2006 - 18:37

- Résumé complet -


L'épisode commence à l’intérieur d’un cauchemar angoissant. Apparemment Lincoln commence à sérieusement ressentir l’appréhension de son exécution.

On voit que Michael a bien progressé dans son opération sur les toilettes de sa cellule: il peut à présent déplacer l’évier et travailler sur le mur directement. Il doit cependant faire très attention à remettre en vitesse l’évier en place. Haywire fait alors irruption. Michael lui demande s’il a déjà pensé à s’évader. Haywire répond que non et veut savoir pourquoi Michael lui pose la question. Michael se contente d’évoquer un gars dans la cour de la prison qui en aurait parlé à voix haute. Haywire rétorque alors : "Dénonce ce type à Bellick. Ca te rendra la vie plus facile !" Michael sait alors qu’il ne parviendra jamais à convaincre Haywire de s’enfuir. En plus, Haywire est particulièrement intéressé par les tatouages de Michael. Michael doit insister sur la fait que ses tatouages ne signifient rien de particulier. Haywire ne se lasse pas de les regarder, il est comme hypnotisé et veut voir l’intégralité du torse de Michael qui refuse net.

Michael se rend dans la cour pour tenter de parle à Sucre, mais celui-ci refuse de lui adresser la parole. Michael retourne à sa cellule et observe la partie de son bras tatouée avec le message suivant "Cute Poison". S’ensuit un flashback des recherches de Michael sur des composants chimiques.
A nouveau dans la cour, Michael se fait approcher par Abruzzi qui désire des nouvelles du plan. Michael lui montre l’étendue de son problème ; à savoir Haywire. Ca ne chagrine pas Abruzzi. Il rappelle à Michael que le deal est clair : soit Michael va au bout du plan d’évasion, soit il sera "chahuté" par la bande d’Abruzzi..

Alors qu’il est en train d’aider Pope avec la construction de son Taj Mahal, Michael lui réclame un nouveau compagnon de cellule. Pope s’excuse mais il ne peut rien faire : c’est Bellick le responsable de l’attribution des places dans la prison.

Lincoln a une visite de Veronica. Celle-ci veut devenir sa nouvelle avocate. Elle lui raconte les derniers évènements avec la disparition de Leticia et la visite des services secrets. Lincoln lui parle alors de "Projet Justice" une association qui se charge de tenter de sauver des condamnés à mort.

Nous retrouvons Michael sortant des douches, torse nu et portant juste une serviette autour de la taille. Haywire se précipite sur Michael pour observer son tatouage en entier. Michael est vraiment gêné, il doit se cacher.

Pope demande à Bellick de changer le compagnon de cellule de Michael. Il évoque le passé d’Haywire : c’est un psychotique qui a tué ses propres parents ! Sucre, quant à lui, reçoit la visite d’Hector, son cousin. Hector est un sale type qui vient annoncer à Sucre que Maricruz le quitte. La nouvelle est dure pour Sucre qui le prend assez mal.

Michael se lance dans un recherche de produits chimiques bien spécifiques dans un des entrepôts de la prison. Il parvient à cacher les bouteilles dérobées avant de se faire prendre par Bellick. "Ceci est une zone à accès limité !" lui dit il. Bellick refuse d’écouter les excuses de Michael pour sa présence dans l’entrepôt, il est furieux et marche carrément sur le pied mutilé de Michael. Michael gémit de douleur et s’effondre sur le sol. On voit bien que la relation amicale entre Pope et Michael n’est pas du goût de Bellick. Il lui interdit de faire des demandes de faveur à Pope dorénavant.

Michael tente ensuite de convaincre Haywire: ce serait mieux pour tout le monde s’il était transféré. Mais Haywire est bien trop occupé à raconter un souvenir humiliant du lycée, soit "le jour ou je me suis chié dessus". Pendant les aveux sympathiques d’Haywire, Michael s’empare du tube de dentifrice de son compagnon de cellule, vide le tube complètement et le met dans sa poche. Lorsque Haywire a fini son récit fabuleux, il déclare "Puisque moi je t’ai raconté un secret, à toi de m’en dire un à ton tour. Parle moi de tes tatouages". Michael répond une nouvelle fois que les tatouages ne veulent rien dire de spécial.

Sucre parvient finalement à contacter Maricruz et elle lui dit que tout est bel et bien fini entre eux car elle ne pourra pas attendre sa sortie de prison.

Veronica se fait tirer dessus en se rendant à Projet Justice. Kellermann fouille également son appartement pendant qu’elle est sortie et il découvre une photo de Lincoln et d’elle, quand ils étaient encore ensembles.

Haywire remarque que son dentifrice a disparu, il accuse Michael mais celui-ci se contente de nier avoir pris le tube.

Plus tard dans la nuit, on retrouve Michael dormant profondément tandis que Haywire regarde avidement son dos et fait un croquis des tatouages. Michael se réveille soudain et devient très menaçant en voyant Haywire revenir encore à la charge. Haywire demande alors à voix haute et forte à Michael pourquoi un type se ferait tatouer un labyrinthe sur le corps.

Michael retrouve Abruzzi : il aurait besoin de certains produits chimiques et seuls des complices d’Abruzzi peuvent les obtenir discrètement.

A l’extérieur Veronica retrouve le policier qui a arrêté Lincoln. Apparemment il a reçu un appel d’un indic, il s’est rendu dans l’appartement de Lincoln et l’a découvert en train de nettoyer un pantalon tâché de sang dans la baignoire. Plus tard, il est apparu que le sang était bien celui de Steadman.
Nick Savrinn, un des avocats de Projet Justice, offre son aide à Veronica. En flashback, on découvre que les recours en appel de Lincoln ont tous été épuisés en trois ans (au lieu de 10 dans une affaire classique). Steadman faisait partie d’une organisation écologique luttant pour les énergies alternatives : il s’était attiré énormément d’ennemis, les compagnies pétrolières, les saoudiens, le gouvernement américain…

Abruzzi parvient à fournir à Michael les produits chimiques dont il a besoin. Dans sa cellule, Michael remplit alors avec soin deux tubes de dentifrice vides avec ces produits chimiques.

Tandis que Michael se rend dans la cour, Haywire l’observe attentivement en dessinant. Comme on s’approche de lui, on peut voir qu’Haywire commence à représenter quelque chose qui ressemble un peu à des plans.
Sucre revient voir Michael. Il souhaite de nouveau faire partie de l’évasion, il faut qu’il parle à Maricruz, à l’extérieur. Michael désigne Haywire du doigt en expliquant "Tu vois ce type ? C’est mon nouveau compagnon de cellule. Tout est remis en question à cause de lui" Sucre le supplie de le reprendre malgré tout et Michael accepte. Sucre le prend alors dans ses bras, ce qui a l’air de rendre Michael heureux.. Sucre veut savoir ce que Michael a prévu. Michael se contente de répondre que quelqu’un finira forcément par être blessé.

Patricia Wettig, toujours au Montana, appelle Kellermann pour lui passer un savon : "Comment avez vous pu passer à côté du frère de Lincoln ?! Vous ne saviez même pas qu’il existait ?" . Les agents sont très gênés et expliquent que le père de Michael et Lincoln est parti alors que leur mère était encore enceinte de Michael, c’est pourquoi il a pris son nom de jeune fille. Patricia les presse de régler son compte au frère cadet.

Lorsque Michael retourne à sa cellule, il découvre qu’Haywire a redécoré la cellule avec ses croquis. Haywire veut savoir ou mène le chemin tatoué sur Michael. Michael n’a plus le choix, il commence à se frapper férocement la tête contre les barreaux. Michael appelle ensuite un garde et dénonce Haywire. Le garde, voyant les coups sur le visage de Michael est persuadé que Michael s’est fait tabasser, arrête Haywire et l’emmène hors de la cellule.

C’est ainsi que Sucre peut revenir s’installer dans la cellule, à la grande joie de Michael. Sucre veut démarrer le tunnel et Michael lui montre qu’il a déjà commencé.

Au moment de sa visite médicale à l’infirmerie, Michael profite de l’absence du Dr Tancredi pour vider ses deux tubes de produits chimiques dans l’évacuation au sol. Mis en contact, les deux produits se mettent alors à réagir, en faisant des bulles et en fumant, tel un acide.

Nick et Veronica rendent visite à Linc et lui demandent ce qu’il en est du pantalon couvert de sang. Lincoln explique qu’il se trouvait dans son appartement. Lorsque Nick évoque l’arme du crime sur laquelle se trouvait les empreintes de Lincoln, Linc raconte comment il a effectivement touché un flingue la nuit précédent le meurtre. Il était censé tester des pistolets amené par Bo (le commanditaire) avant d’abattre « le dealer », comme prévu. Nick accuse Lincoln d’avoir prémédité un meurtre. Mais Lincoln se défend : Bo l’avait menacé de s’en prendre à son fils s’il ne réglait pas sa dette. Nick demande alors à voir la cassette de surveillance du parking.

C’est l’heure du coucher sur Fox River. Sucre et Michael retirent l’évier du mur. Michael demande à Sucre de faire beaucoup de bruit tandis que lui s’attaquera au mur. Sucre se met à chanter à tue tête, ce qui rend bientôt tous les détenus fous furieux et ils se mettent à crier, à l’insulter pour qu’il se taise. Michael parvient de justesse à démolir le mur avant que Bellick réussisse à rétablir le silence.

Le trou dans le mur mène à un grand couloir rempli de tuyaux et d’ouvertures variées…

Enfin nous assistons à un repas de famille chez l’agent Hale. Nous découvrons qu’il a plusieurs enfants et que sa femme est enceinte. Kellerman arrive. Il montre à Hale l’avis de transfert de Michael Scofield à Fox River. Hale se contente de sourire mais dès que son partenaire est parti, il redevient sombre et angoissé.


Source : www.prison-break.fr

_________________

WMA - VOTEZ POUR MON SITE Merci ^^
avatar
Cad
WEM-III maniaque

Féminin
Age : 42
Localisation : Dans le coeur de Went...on peut rêver nan ?... ;)
Date d'inscription : 16/10/2006

http://www.wentworthmiller-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum