Interview - "Le journal du soir",Grèce 4/07/2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview - "Le journal du soir",Grèce 4/07/2009

Message par Wow!Bubbles! le Lun 6 Juil 2009 - 19:30



voilà une interview publiée en Grèce, dans "Le journal du soir" du 4 Juillet 2009.
il y a des choses qu'il dit dans cette interview qui m'ont plues beaucoup, donc je me suis hasardée à faire la traduction du texte grec pour vous aussi.
je vous en prie juste de le lire avec un peu d'indulgence car c'est loin d'être parfait, mais j'ai cherché d'être très fidèle à ce qu'il dit pour garder l'essence de ses pensées
(vue que c'est la traduction de la traduction et il y a déjà des choses qui sont perdues lors de la traduction d'anglais en grec).



en entier ICI s'il y a quelqu'un qui veut se familiariser avec le grec
c'est très facile de lire, n'est pas? C'est encore plus facile d'écrire!! :lol:



et voilà:


On néglige l'essence, on oublie de vivre

Romantique,sensible, mais aussi caustique. Totalement dévoué à ses buts, perspicace et efficace. Il planifie attentivement chaqu'un de ses pas et fait pas d'erreurs.Il s'est évadé des deux prisons d'haute sécurité, il a brisé des codes secrets, il a dénoncé des scandales d'État et des machinations du monde des affaires, il a été victime des complots politiques et il a dérogé à des innombrables lois afin de s'échapper. Sa tête a été mise à prix pour des milliers de dollars et il a été déclaré l'ennemi publique numéro un dans les États Unis.Il a été forcé de lutter avec des terorristes, il a été torturé et finalement il s'est fait expier.Cependant, il n'est pas un super héros. Il annihile le modèle du James Bond et des autres impeccables agents secrets aux gadgets ingénieux, en y comptant exclusivement sur son intelligence.
Le démoniaque Michael Scofield, étonnamment incarné dans Prison Break par Wentworth Miller, a immobilisé les spectateurs devant le petit écran pour quatre saisons consecutives et puis il s'en est allé rencontrer Dieu pendant que le générique de la série s'est déroulé devant nous pour la dernière fois. Cependant, le talentueux acteur qui fait des “marathons” avec des pop-corn et DVD, cherche à se détacher de son alter ego de télévision.
Pas de projets professionels concrets à l'horizon pour le moment. Il a besoin de se relaxer. Par suite il fait des cures de sommeil, il passe des heures interminables devant son PC, il se blottit sur le canapé en faisant zapping. C'est à dire tout ce dont il a été déprivé pendant les fatiguantes journées de filmage.
Bien qu'initialement il était hésitant en ce qui concerne l'interview, finalement il m'a annoncé qu'il n'y avait pas de problème, il suffisait seulement de ne pas parler trop de sa vie personnelle. Ultérieurement il a avoué qu'il en a eu assez de repondre à des questions reliées à ses preferences sexuelles et de justifier ses apparences publiques.
Il parle bas et il relie les mots entre eux, en créant une cadence étrange.Il y a de mots qu'il ne prononce pas jusqu'à la fin, il les laisse suspendus en l'air et, après quelques pauses, il introduit des nouvelles idées dans la discussion. Son discours est complexe, fractionné, confus. Des fois, malgré mes efforts, je ne me rendais pas compte de tout le sens de ses paroles et je faisais simplement oui de la tête par politesse.
Heureusement, les mots en sourdine et les mi-mots se sont faits déchiffrer en écoutant la transcription de l'interview.
Sincere, autentique, contemplatif et émancipé.Wentworth Miller ne fait pas usage des expressions fleuries mais il parle de tout son coeur.

- C'est flattant ou dépréciant d'être considérer un dur comme héritage de la série?

"Je n'en sais pas, le temps va le démontrer. C'est vrai que la plus part des gens dont je rencontre dans la rue m'envisage avec réserve et défiance. Il y a quelques uns qui semblent me craindre, il y a quelques autres qui s'éloigne poliment de moi et j'avoue que ces réactions embarrassées m'agacent.
Même si je déteste la violence, ma confidence en moi s'enflamme chaque fois que je vais quelque part et je vois que les gens là sont influencés par ce qu'ils ont vu à la télé, quand ils me regardent avec curiosité, en cherchant d'analyser mes réactions et en pensant que je comprends pas les plaisanteries et qu'il est très probable que je prenne tout de suite la mouche et que je réactionne follement. C'est marrand cela, si on pense que je ne m'implique jamais dans une altercation ou un conflit. Généralement, je ne suis pas un salaud. Donc je ris, au moins dedans, chaque fois qu'ils me prennent pour un turbulent.
D'ailleurs, c'est une sorte de compliment quand les spectateurs t'identifient avec le personnage que tu interprètes, cela signifie que tu fais bien ton boulot."

- Avez-vous jamais flirté avec l'illegalité?

"Je suis totalement inintéressant de ce point de vue: je respecte la loi.Il arrive que je passe parfois au feu rouge, mais c'est tout. Je ne me comporte pas extrêmement."

- La façon contemporaine de vie rapproche les gens ou elle les sépare de plus en plus?

"Le contact tend à disparaître et les relations sont devenues une épreuve.On travaille fébrillement, on se précipite à respecter les délais et à satisfaire son employeurs, on se donne de la peine et on s'épuise pour faire de l'argent et on néglige ceux qui on aime.
On néglige l'essence, on oublie de vivre.
Il y a des moments de clairvoyance où on se rend compte que la vie nous a dépassé lorsqu'on était occupés avec quelque chose d'autre, lorsqu'on regardait dans l'autre direction. On se demande comment c'est possible qu'on a perdu tant de temps sans se rendre compte et on cherche déséspérement notre jeunesse perdue au moment qu'on a déjà vieilli. Il est bon d'avoir de l'argent et des succèses, mais ils ne valent rien si on ne peut pas les partager, si on ne peut pas en profiter avec quelqu'un d'autre.
Personnelement, je suis un type solitaire, introverti et discret. J'évite la socialisation intense et je m'ouvre difficilement.
Néanmoins, je veux bien tomber amoureux."

- La vie, est-elle une tragedie ou une comédie selon vous?

"Samuel Beckett soutenait que “il n'y a rien de plus comique que la détresse”. Tout schizophrénique qu'il peut sembler, je dirais que la vie doit être interprété sois comme un thriller bidonnant, soit comme une farce dramatisée. L'inconnu réserve des surprises inattendues et des renversements des situations imprévisibles.On pleure et on rit, on tombe et on se redresse, on fait des rêves et on est decu. Elle est telle la vie: imprévue et captivante, il suffit qu'on puisse évoluer."

- Qu'est-ce que c'est cela qui peut te faire te sentir inconfortable?

"Les rendes-vous."




Soit dit en passant....


Avant de devenir acteur, Wentworth Miller a étudié la filologie anglaise à l'Université de Princeton et après il a travaillé derrière la caméra. Il adore le Scrabble et il adore nager, il est allergique aux chats et aux chiens. Il est droitier.



source: excomm


_________________
i carry your heart with me(i carry it in
my heart)i am never without it

______________________________ee cummings
avatar
Wow!Bubbles!
Admin'Gurl

Féminin
Age : 45
Localisation : Grèce
Date d'inscription : 13/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview - "Le journal du soir",Grèce 4/07/2009

Message par lilin le Lun 6 Juil 2009 - 19:46

:merci pour l'article et la traduc!

dinguotte
avatar
lilin
Psych'Ward VIP

Féminin
Age : 41
Localisation : bretagne ou sur les traces de Went
Date d'inscription : 12/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview - "Le journal du soir",Grèce 4/07/2009

Message par ladiuvernuà le Lun 6 Juil 2009 - 20:27

.

merci Julia pour la traduc!
kiss

.

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview - "Le journal du soir",Grèce 4/07/2009

Message par FallingStar le Lun 6 Juil 2009 - 21:20

Wow! Beau boulot Julia !
Tu es un amour... calin

FallingStar
Despérément WEM-III

Féminin
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview - "Le journal du soir",Grèce 4/07/2009

Message par mel07 le Mer 8 Juil 2009 - 15:37

Merci Julia pour cet article te la traduc, très beau travail.
avatar
mel07
Psych'Ward VIP

Féminin
Age : 35
Date d'inscription : 28/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview - "Le journal du soir",Grèce 4/07/2009

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum