News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par Wow!Bubbles! le Mar 13 Juil 2010 - 1:27



Hé!!!
Venez!! Venez nombreux!!! Y a des nouvelles!!!


Dans quelques jours (à savoir, moins de deux semaines) on aura l'occasion d'apercevoir mÔÔÔssieur en chair et en os (à condition bien sûr que l'on soit ASSEZ veinard(e)s pour se trouver au bon endroit, au bon moment...)

Comment ça?
Bon, le samedi 24 juillet il va se montrer à San Diego pour le Comic Con 2010. Donc, celles ou ceux qui y sont près savent que faire. Wink

la source:
>>>Comic Con 2010<<<

qui dit en bref:

"4:00-4:45 Screen Gems: Resident Evil: Afterlife— In a world ravaged by a virus infection that turns its victims into the Undead, Alice (Milla Jovovich) continues on her journey to find survivors and lead them to safety. Her deadly battle with the Umbrella Corporation reaches new heights, but Alice gets some unexpected help from an old friend. A new lead that promises a safe haven from the Undead takes them to Los Angeles, but when they arrive the city is overrun by thousands of Undead and Alice and her comrades are about to step into a deadly trap. The fourth installment of the hugely successful Resident Evil franchise, Resident Evil: Afterlife is again based on the wildly popular video game series and this time will be shot in 3D using the same state-of-the-art cameras created for Avatar. Writer/director Paul W. S. Anderson, along with the film's stars Milla Jovovich, Ali Larter, and Wentworth Miller, will be on hand to show you some stunning 3D sequences and answer your questions. Hall H "

en traduc:
"4h - 4h45 de l'aprèm ...bla bla bla ...parle du sujet de RE4 ...bla bla bla ...parle de l'immense succès que la série RE, jeu et films, ont eu et puis du fait que RE4 va être filmé (c'est à dire, a déjà été filmé) avec les mêmes caméras 3D du dernier cri qui avaient été crées pour Avatar... Le scénariste et metteur en scène Paul W. S. Anderson avec les stars du film Milla Jovovich, Ali Larter et Wentworth Miller vont être disponibles pour vous montrer quelques séquences 3D sensationnelles et pour repondre à vos questions."


Valã!!
SMFGzzz

_________________
i carry your heart with me(i carry it in
my heart)i am never without it

______________________________ee cummings
avatar
Wow!Bubbles!
Admin'Gurl

Féminin
Age : 44
Localisation : Grèce
Date d'inscription : 13/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par ladiuvernuà le Mar 13 Juil 2010 - 21:54

.

merci pour les news!!!




Où c'est que je l'ai fourré mon billet déjà?... ah voui, le voilà !!! TAXIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!! A' l'aéroport. DE SUITE


.

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par lucky le Mer 14 Juil 2010 - 2:15

moi aussi jespere que c`est vrai cette histoire du film en france

lucky
WEM-III Newbie

Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par sarahbreak le Mar 20 Juil 2010 - 10:26

Hein ??????? C'est quoi cette histoire de film en France affraid
Ca fait un bail que je suis pas venue sur le forum, je reviens et je vois cette phrase... j'ai cherché dans les pages précédentes mais je vois rien...

sarahbreak
WEM-III habitué(e)

Date d'inscription : 20/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par ladiuvernuà le Jeu 22 Juil 2010 - 0:28

.

je crois qu'il y a un malentendu quelque part.
Ou alors j'ai loupé en truc moi aussi. Mais il ne me semble pas que Went ait en projet de venir faire un film en France.


.

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par ladiuvernuà le Jeu 22 Juil 2010 - 2:32

.

petite note en passant j'ai déplacé le snews à propos de "STOKER" en creant un nouveau sujet su même noms dans la nouvelle catégorie WEMIII - L'auteur

.

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par FallingStar le Jeu 22 Juil 2010 - 20:40

.
@ Anne




FallingStar
Despérément WEM-III

Féminin
Date d'inscription : 19/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par ladiuvernuà le Mar 14 Sep 2010 - 17:13

-

une petite IT de rien du tout...
Presscon Break with Wentworth Miller
CONVERSATIONS With Ricky Lo (The Philippine Star) Updated September 12, 2010 12:00 AM Comments (2) View comments

BEVERLY HILLS, California — I first heard the name Wentworth Miller (which is a bit hard to remember, isn‘t it?) from Kris Aquino who mentioned that name in my “body talk” with her when, asked what she did in her free time, she said that she and her son Joshua watched a lot of TV, among them Prison Break in which Miller played the role of Michael Scofield, a caring brother who created an elaborate scheme to help his brother escape death row after being found guilty of a crime he did not commit.

“Wow, he’s my crush,” Kris exclaimed when I told her that I just did an exclusive Conversation with Miller at, as usual, a suite at Four Seasons during the Resident Evil: Afterlife junket together with Milla Jovovich (who reprises her role as the deadly Alice) and Ali Larter. Written, directed and produced by Milla’s husband Paul W.S. Anderson, Resident Evil: Afterlife (the fourth installment of the franchise, produced by Screen Gems, Davis Films/Impact Picture and Constantin Films, released locally by Pioneer Films, now showing nationwide), inspired by the popular video game, is set in a burned-out Los Angeles overrun by thousands of the undead, and Alice finds herself facing a threat she has never anticipated.

As a refresher, Kris gave me a three-CD package containing Prison Break’s first season and it helped me complete this story.

“I watched every single episode of Prison Break and I bought a complete series DVD boxed set, all episodes,” added Kris.

I told Kris that as soon as I sat down to interview Miller, I told the “deep and mysterious actor” (as another WM fan described him) that Kris Aquino, daughter of iconic former Philippine President Cory Aquino, is a big fan of his and Miller smiled, “Nice to hear that, thank you!”

I found Miller, 38 (June 2, 1972), prim and proper, very decent and, the WM fan was right, “deep and mysterious” and serious as well, his bright-blue eyes hardly betraying whatever “mystery” shrouded him.

In fact, while the movie’s production notes devoted long paragraphs to the bios of the other Resident Evil stars, only this much was mentioned about Miller: He was born in the United Kingdom, raised in New York and graduated from Princeton University. Miller is a critically-acclaimed actor whose credit spans both television and feature film. In 2008, he was nominated for a Golden Globe Award for Best Performance by an Actor in a Television Series for his work in Prison Break.

Not mentioned were these: Miller’s father, Wentworth Earl Miller II, was a lawyer and his mother, Joy Marie Palm, a special education teacher. He went to Los Angeles in 1995 to pursue an acting career and it was a rocky road to stardom for him. After appearing in a few minor TV roles, he co-starred in the 2003 film The Human Stain as the younger version of the Anthony Hopkins character. And then in 2005 came Prison Break.

During breaks in the TV interviews and the round-table-style presscon, I noticed that Miller seemed to retreat into himself. Somebody told me that Miller is demophobic (one who fears or gets dizzy in a crowd). But they were nonetheless pregnant breaks that eloquently spoke of the kind of person that he is, somebody you don’t kid around with.

I’m curious, did you play the video game before you were hired for the movie?

“No, I never did. But I know that Resident Evil is looming large in the cultural landscape as an action-adventure franchise and it has a large following out there as a video game. And Milla as Alice has legions of fans. So when the opportunity came to be a part of that, I thought it was something that I had to take very seriously. I thought it must be fun to work with Milla.”

So how was it working with Milla?

“She’s great. She’s one of the touchstones of this entire franchise. She and Paul are the deadlock of the entire structure, so I was able to kind of take my cue as to what it would take and did my best to match it. Being on the set with her was a revelation for me. I only knew Milla as this gorgeous, kick-ass warrior. She’s so impressive on screen, the way she holds herself — the swords, the knives. Then I find that she’s a total cut-up. She’s really got this loud, loose, in-your-face laugh and a sense of humor that makes her seem like one of the guys. To find all of that in the same package with her beauty and intelligence and the acting chops is extraordinary.”

So you never played the Resident Evil video game. But did you watch a lot of action movies as a kid?

“I did, I did! I’ve always been a fan of the genre. I’ve certainly spent my time on the show and it would always be for action-adventure. So doing Resident Evil felt like home for me. Very familiar.”

How would you have reacted to Resident Evil as a kid, what with all those mind-boggling special effects magnified on 3D?

(Laughs) “You mean back in 1983? I think I would have been blown away by the advances in technology. It’s so incredible these days. But I think it’s also important to pay attention to the story. You can’t just rely on the gadgets, you must have a good plot and good characters. Otherwise, it can be a hollow experience if it’s all about the technology.”
I agree. There must be heart in it.

“Exactly.”

What did you find fascinating about Chris Redfield, your character?

“I found him intriguing; he’s also humorous, especially in the context where you find the character. I think it’s a very distinct nod to my past work. If there are any fans in the audience who know me from Prison Break they would be amused. But if you don’t know me from Prison Break, then it’s business as usual.”

Yes, from one prison to another

“Chris Redfield and Michael Scofield are similar in some way. Chris had been working with a military unit that was using the prison as a staging post when the outbreak began. When the inmates were released to help fight the undead, they mistook him for a guard and left him in a high-security cell in the prison.”

What was your initial reaction when you got the script for Resident Evil?

(Laughs again) “Amused. When I read it, I thought they were playing a practical joke on me. You see, in the beginning my character is shown in prison an d the first things that he says is, ‘I know a way out of here.’ As I said, if you follow Michael Scofield for 81 episodes in Prison Break, you will find that line very familiar, if not very funny. The part is great and the franchise is terrific even if I thought it felt too familiar. After a while, I developed a different perspective. I thought that this was my chance to lead that character to a different ending.”

How was the shift from Prison Break to Resident Evil, character-wise?

“Pretty seamless. I think a major distinction for me, character-wise, is that Michael Scofield carried a gun but was never allowed to fire it. He had a clear idea of who he was and what he could do and could not do. For my character, firing a gun was unacceptable. In Resident Evil, my character is quite used to firearms. It’s a welcome change of pace.”

In Prison Break, your body was full of tattoos. For Resident Evil, did you take up martial arts as part of your training?

“No rigorous physical training, really; it was just cardio. I wanted to have stamina, I wanted to have endurance because I knew that some of the fight sequences would take a lot of time and energy and exertion, and I wanted to be ready to give everything I have.”

You have been selective as far as roles are concerned. Is it part of your career plan?

“I think at a certain point of my career it’s possible to strategize your way to the top, if you will, that it’s possible to kind of choose your jobs carefully and correctly so that you wind up, you know, accepting an award one day. I now know that to make it in this business, you must have a combination of talent, timing, luck and accident. There are a lot of things that you cannot control; I don’t try to control those things. I’d like to have a career that keeps a balance between big-budget action-adventure genre and smaller independent films, preferably drama. Thanks to Prison Break, I have the option of choosing.”

What else is included in your “career plan”?

“These days, my focus is not so much on acting as it is on life. I’m excited about where my potentials will lead me. Right now, I have a script called Stoker which is a family/drama-suspense-thriller/twisted-love story. It’s meant to be a cross genre. I really enjoy the process of writing because it’s completely self-generated. I could lie in bed and hammer out a few pages on my computer. I’ve been writing short stories and I’m glad that my English-major mind is at work.”

Did you help perhaps write episodes for Prison Break?

“Well, in the course of Prison Break, I had the opportunity to tweet my dialogue from time to time. In fact, the writers came to rely on my input to a significant degree. Looking back, that was my training — writing.”

Prison Break has made you some kind of a sex symbol. How do you feel about that?

“I was surprised. I didn’t think of the character as being appealing in that way. I saw Michael Scofield as the engineer, more intellectual and someone with edge, not necessarily likeable and not necessarily sympathetic. He was a character who sometimes had to do bad things towards a positive end.”

How do you react to people who sidle up to you in a public place, for example in a restaurant, in a familiar manner?

“Sometimes it’s positive and flattering, and sometimes it’s a little unnerving. I once got a letter from a fan who said, ‘I was sitting behind you in a restaurant and I heard what you had to say about death penalty, and I agree a hundred percent with you.’ That was a very unusual moment, it left a strange taste in my mouth. But I think that’s the nature of fame and celebrity. These are things that you have to deal with as best as you can and there’s no point in complaining about them. I am over that stage. I’m nearing 40, and it’s time to shut up or put up.”

So what’s your stand on the death penalty?

“Uhm…conversation for another time.” (Then he laughs)

As an actor, what’s your preference?

Romantic comedies or suspense-thrillers or family dramas, something where I can dig into a role like what Jack Nicholson did in The Shining. That’s the kind of ideal part from my perspective where the character can easily make the audience relate to him. It’s a classic because it’s a horror but it’s got enough psychological meat on the bone so it continues to speak to generation after generation after generation. I wanna be a part of a story that speaks to the now but which people will still be watching 10, 20 or 30 years from now.”

You said earlier that you’re nearing 40. I wonder, aren’t you afraid of growing old?

“No, I don’t think so. The actors that I love most in the world tend to be a bit older and that’s because with life comes experience, and inevitably that shows up in your face. I think actors get more powerful and deeper as they get older, as life runs its course. That’s something I look forward to. I can‘t wait for it to happen.”

Aside from Jack Nicholson, any other actors that you look up to?

“Helen Mirren. Denzel Washington. Meryl Streep. These are people who have intensity in their work and lack showiness that I find inspiring. I’m also inspired equally by how they handle themselves off screen, unlike the kids you see coming up now. Unfortunately, it seems all too easy to fall prey to certain things that Hollywood has to offer that might seem tasty and delicious on the surface but are actually a trap. So my role models are these older actors who know how to comport themselves both on and off screen.”

(E-mail reactions at rickylo@philstar.net.ph or at entphilstar@yahoo.com
source: http://www.philstar.com/Article.aspx?articleId=611276&publicationSubCategoryId=70
Merci Maxximus @ IMDb


TRADUC:

Presscon Break avec Wentworth Miller
CONVERSATIONS Avec Ricky Lo (The Philippine Star) Mis à jour le 12 Septembre , 2010 12:00 AM

BEVERLY HILLS, California — J’ai entendu pour la première fois le nom de Wentworth Miller (qui est un peu difficile à mémoriser, n’est-ce pas?) grâce à Kris Aquino qui le mentionna lors de mon « body talk» avec elle quand, alors que je lui demandais ce qu’elle faisait pendant son temps libre, elle dit qu’elle et son fil Joshua regardaient beaucoup la télévision, et entre autre Prison Break dans lequel Miller jouait le rôle de Michael Scofield, un frère attentionné qui créait un plan élaboré pour aider son frère à s’évader du bras de la mort après avoir été déclaré coupable d’un meurtre qu’il n’a pas commis.

“Wow, il mon coup de cœur,” s’est exclamée Kris quand je lui ai dit que je venais d’avoir une Conversation exclusive avec Miller dans, comme d’habitude, une suite du Four Seasons pendant la fête de Resident Evil: Afterlife avec Milla Jovovich (qui reprend son rôle de la fatale Alice) et Ali Larter. Ecrit, mis en scène et produit par le mari de Milla Paul W.S. Anderson, Resident Evil : Afterlife (le quatrième volet de la série, produit par Screen Gems, Davis Films/Impact Picture et Constantin Films, distribué localement par Pioneer Films, actuellement partout dans les salles), inspiré le jeu vidéo populaire, se déroule dans une Los Angeles rasée au sol envahie par des milliers de morts vivants, et Alice se retrouve à affronter une menace qu’elle n’avait jamais anticipé.

Pour me rafraichir al mémoire, Kris me donna un paquet de 3 CDs de la première saison de Prison Break et cela m’a aidé à terminer cet article.

« J’ai regardé chaque épisode de Prison Break et ai acheté la série complète de DVD, tous les épisodes, » a ajouté Kris.
J’ai dit à Kris qu’aussitôt que je me suis assise pour interviewer Miller, j’ai dit à l’ « intense et mystérieux acteur » (comme l’a décrit un autre fan) que Kris Aquino, fille du président déchu fdes Philippines Cory Aquino, est une des ses grandes fans et Miller a souri, « ça fait plaisir à entendre, merci ! ».

J’ai trouvé Miller, 38 ans (2 juin 1972), bien comme il faut, très présentable, et le fan avait raison, “intense et mystérieux” et aussi sérieux, ses yeux bleu vif [la journaliste est daltonienne, ndt] ne trahissant certainement pas le quelque mystère que ce soit qui l’enveloppait.

En fait, alors que les notes de production du film consacraient de longs paragraphes aux biographies des autres stars de Resident Evil, seulement ceci était mentionné sur le compte de Miller : il est né au Royaume Uni, élevé à New York et diplômé de l’université de Princeton. Miller est un acteur applaudi de la critique dont les références comprennent la télévision de même que le cinéma. En 2008, il a été nominé pour un Golden Globe pour la Meilleure Performance par un Acteur dans une Série Télévisée pour son travail dans Prison Break.

Ce qui n’était pas mentionné est ceci : le père de Miller, Wentworth Earl Miller II, est un avocat et sa mère Joy Marie Palm, une éducatrice spécialisée. Il est allé à Los Angeles en 1995 pour entreprendre une carrière d’acteur et pour lui la route jusqu’à la célébrité a été cahoteuse. Et ensuite en 2005 arriva Prison Break. Après des apparitions dans des rôles mineurs pour la télévision, il a joué dans le film de 2003 The Human Stain dans le rôle de la version jeune du personnage d’Anthony Hopkins. Et ensuite en 2005 arriva Prison Break.

Pendant les interruptions de l’interview télévisée et la conférence de presse façon table ronde, j’ai remarqué que Miller semblait se replier sur lui-même. Quelqu’un m’a dit que Miller est ochlophobe (une personne qui craint ou qui a des malaises dans la foule). Mais c’était des interruptions pleines de sens et qui parlaient avec éloquence quant au type de personne qu’il est, une personne avec laquelle on ne plaisante pas.

Je suis curieuse, avez-vous joué au jeu vidéo avant d’avoir été engagé pour le film ?

« Non, jamais. Mais je sais que sais que Resident Evil a une grande importance dans le paysage culturel en temps que franchise action-aventure et qu’il a un grand nombre de supporters là dehors en temps que jeu vidéo. Et Milla dans son rôle de Alice a une multitude de fans. Alors quand l’opportunité de faire partie de ça s’est présentée, j’0ai pensé que c’était quelque chose qu’il fallait prendre très au sérieux. J’ai pensé que ce serait sympa de travailler avec Milla »
Alors c’était comment de travailler avec Milla ?
« Elles est super. Elle est un des points de référence de toute cette série. Paul et elle sont l’impasse de toute cette structure [ ??? … que là je comprends pas vraiment ce qu’il veut dire, sorry, ndt], alors j’ai été en quelque sorte en mesure de prendre exemple sur ce qu’il allait falloir faire et ai fait de mon mieux pour y arriver. D’être sur le set avec elle a été pour moi une révélation. Je connaissais Milla seulement comme cette superbe, agressive guerrière. Elle est tellement impressionnante sur l’écran, la façon dont elle se comporte – les épées, les couteaux. Ensuite de ça je me rends compte que c’est une totale boute en train. Elle a vraiment ce rire fort, libre, direct et un sens de l’humour qui la fait sembler un des potes de la bande. De trouver tout ça dans le même emballage avec sa beauté et son intelligence et ses qualités d’actrice est extraordinaire. »

Donc vous n’avez jamais joué au jeu vidéo Resident Evil. Mais avez-vous vu beaucoup de films d’action quand vous étiez enfant ?

« Absolument, absolument ! J’ai toujours été un fan du genre. J’ai certainement passé du temps sur ces films et c’était toujours pour de l’action-aventure. Alors de faire Resident Evil me faisait sentir chez moi. Très familier.»

Enfant, comment auriez- vous réagi à Resident Evil, avec tous ces effets spéciaux époustouflants amplifiés en 3D ?

(Rit) « Vous voulez dire en 1983 ? Je pense que j’aurais été abasourdi par les progrès de la technologie. Elle est tellement incroyable de nos jours. Mais je pense qu’il est important aussi de prêter attention à l’histoire. On ne peut pas que compter sur les gadgets, il faut une bonne intrigue et de bons personnages. Autrement ça peut être une expérience vide s’il ne s’agit que de technologie. »

Je suis d’accord. Il faut qu’il y ait du sentiment.

« Exactement. »

Qu’avez-vous trouvé de fascinant chez Chris Redfield, votre personage?

“Je l’ai trouvé intriguant; il a aussi le sens de l’humour, en particulier dans le contexte dans lequel vous trouvez le personnage. Je pense que c’est un très clair clin d’œil à mon travail passé. S’il y a des fans dans le public qui me connaissent grâce à Prison Break ils seront amusés. Mais si vous ne me connaissez pas à cause de Prison Break, alors c’est les affaires comme d’habitude. »

Oui d’une prison à l’autre.

“Chris Redfield et Michael Scofield sont semblables en quelque sorte. Chris travaillait avec une unité militaire qui utilisait la prison comme point de ravitaillement quand l’épidémie s’est déclarée. Quand les prisonniers ont été libérés pour aider à combattre les morts vivants, ils l’ont erronément pris pour un garde et l’ont laissé dans une cellule haute sécurité dans la prison. »

Quelle a été votre réaction initiale quand vous avez eu le script de Resident Evil ?

(Rit encore) « Amusé. Quand je l’ai lu, j’ai pensé qu’ils me faisaient une blague. Vous voyez, au début mon personnage est montré en prison et la première chose qu’il dit est, « Je connais un moyen de sortir d’ici ». Comme j’ai dit, si vous suivez Michael Scofield pendant 81 épisodes de Prison Break, vous trouverez cette réplique très familière, sinon comique. Le rôle est super et la série est géniale même si j’ai trouvé que ça avait l’air trop familier. Après quelque temps, j’ai développé un point de vue différent. J’ai trouvé que c’était ma chance de mener mon personnage vers une fin différente. »

Comment a été la transition de Prison Break à Resident Evil, du point de vue du personnage ?

« Assez sans accros. Je pense que la différence majeure pour moi, du point de vue des personnages, est que Michael Scofield portait un pistolet mais n’avait jamais le droit de s’en servir. Il avait une idée précise de qui il était et de ce qu’il pouvait faire et ne pas faire. Pour mon personnage, tirer un coup de feu était inacceptable. Dans Resident Evil, mon personnage est tout à fait habitué aux armes à feu. C’est un changement de rythme très bienvenu. »

Dans Prison Break, votre corps était couvert de tatouages. Pour Resident Evil, est-ce que vous avez pris les arts martiaux comme entrainement ?

“Aucun entrainement physique rigoureux, en fait; c’était juste du cardio-training. Je voulais avoir de l’endurance, je voulais avoir de la résistance parce que je savais que certaines séquences de bagarre prendraient becaucoup de temps et d’énergie et d’effort, et je voulais être prêt pour donner tout de que j’ai. »

Vous avez été sélectif pour ce qui concerne les rôles. Est-ce que ça fait partie de votre plan de carrière ?

« Je pense que à un certain point de ma carrière qu’il est possible d’élaborer des stratégies pour arriver au sommet, si vous voulez, qu’il est en quelque sorte possible de choisir vos contrats avec attention et de façon adéquate pour finir par, vous savez, gagner un prix un jour. Je sais maintenant que pour réussir dans ce milieu, vous devez avoir un mélange de talent, timing, chance et hasard. Il y a beaucoup de choses que vous ne pouvez pas contrôler ; Je n’essaye pas de contrôler ces choses là. J’aimerai avoir une carrière qui garde un équilibre entre le genre action-aventure à gros budget et des films indépendants plus modestes, de préférence des drames. Grâce à Prison Break, j’ai l’option du choix. »

Quoi d’autre est inclus dans votre “plan de carrière”?

«Ces jours ci, mon attention n’est pas autant focalisée sur le métier d’acteur tant qu’elle l’est sur la vie. Je suis excité quant à où mon potentiel me mènera. En ce moment, j’ai un script appelé Stoker qui est un drame-suspense-thriller histoire d’amour tordue familial. C’est supposé être un genre transversal. J’aime vraiment la phase de l’écriture parce qu’elle est complètement autogène. Je pouvais être au lit et taper quelques pages sur mon ordinateur. J’avais écrit quelques récits, et je suis heureux que mon cerveau de diplômé en littérature Anglaise soit opératif. »

Avez vous peut être aidé à l’écriture d’épisodes pour Prison Break ?

« Bien, pendant le cours de Prison Break, j’ai eu l’opportunité de bidouiller mon dialogue de temps en temps. En effet, les auteurs en sont venus à compter sur ma contribution à un niveau important. En y repensant, c’était ma formation – l’écriture.”

Prison Break a fait de vous une sorte de sex symbol. Ça vous fait quoi?

“J’ai été surpris. Je ne pensais pas le personnage comme étant attrayant de la sorte. Je voyais Michael Scofield comme l’ingénieur, plus intellectuel et quelqu’un avec des défauts, pas nécessairement aimable et pas nécessairement sympathique. C’était un personnage qui devait parfois faire des choses répréhensibles dans un but positif. »

Comment réagissez-vous vis-à-vis des personnes qui vous approchent furtivement dans un lieu public, par exemple dans un restaurant, de façon familière ?

« Quelques fois c’est positif et flatteur, et parfois c’est un peu déstabilisant. Une fois j’ai reçu une lettre d’un fan qui disait, « j’étais assis derrière toi dans un restaurant et j’ai entendu que tu avais à dire à propos de la peine de mort, et je suis d’accord avec toi à cent pour cent. » ça a été un moment très bizarre et ça m’a laissé un gout étrange dans la bouche. Mais je crois que c’est le propre de la célébrité et de la notoriété. Ce sont les choses avec lesquelles vous devez faire pour le mieux et ça ne sert à rien de s’en plaindre. J’ai dépassé ce stade. J’approche de la quarantaine, et c’est le moment de la fermer ou de passer à l’action. »

Alors quelle est votre position sur la peine de mort?

« Uhm… convertation pour une autre fois. » (Ensuite, il rit)

En temps qu’acteur quelle est votre préférence ?

« Les comédies romantiques ou les thrillers à suspense, ou les drames familiaux, quelque chose où je puisse creuser dans un rôle comme Jack Nicholson a fait dans The Shining. C’est le genre de rôle idéal de mon point de vue où le personnage peut facilement faire que le public s’identifie avec lui. C’est un classique parce que c’est un film d’horreur mais il a suffisamment de chair psychologique autour de l’os alors il continue de parler à génération après génération après génération. Je veux faire partie d’une histoire qui parle au présent mais que les gens verront encore dans 10, 20 ou 30 ans. »

Vous avez dit plus haut que vous approchiez de la quarantaine. Je me demande, n’avez-vous pas peur de viellir ?

« Non, je ne pense pas. Les acteurs que j’aime le plus au monde ont tendance à être un peu plus vieux et c’est parce l’expérience vient avec la vie, et cela se voit inévitablement sur votre visage. Je crois que les acteurs deviennent plus puissants et profonds en vieillissant, alors que la vie suit son cours. C’est quelque chose que j’attends avec impatience. J’ai hate que ça arrive.

Mis à part Jack Nicholson, quelque autre acteur que vous admirez?

« Helen Mirren. Denzel Washington. Meryl Streep. Voicì des gens qui ont de l’intensité dans leur travail et à qui le clinquant fait défaut ce que je trouve inspirant. Je suis aussi inspiré de la même manière par comment ils se comportent en dehors de l’écran, à l’inverse des gamins qui sortent maintenant. Malheureusement, il semble beaucoup trop facile de tomber sous la proie de certaines choses que Hollywood a à offrir qui semblent être gouteuses et délicieuses à la surface mais qui sont en fait un piège. Donc mes modèles sont ces acteurs plus mûrs qui savent se comporter à la fois sur et hors écran. »


ordi ordi ordi

.

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par *ZeS* le Mar 14 Sep 2010 - 19:50

Oh ben voui, 3 fois RIEN !!!

Très Chère


J'ai retenu (entre autres...) :
... pendant le cours de Prison Break, j’ai eu l’opportunité de bidouiller mon dialogue de temps en temps. En effet, les auteurs en sont venus à compter sur ma contribution à un niveau important. En y repensant, c’était ma formation – l’écriture.

_________________
.

.

"I’ll make you a bet. When I get out of here, alive, I’ll take you to dinner… Lunch… Cup of coffee…"
.
Michael SCOFIELD - PB/S01E04
________________________________________________________________________________

.
.
avatar
*ZeS*
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Rhodanie
Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par ladiuvernuà le Mar 14 Sep 2010 - 20:33

.

shocked shocked shocked


ah ben valà!
moi j'y passe la journée, et elle qu'est ce qu'elle en retient ???
3 LIGNES !!!!
Ah voui voui voui!!!
ça vaut vraiement la peine !!!!! bee
fffffffffffffffffffh...


hihi hihi hihi


-

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par bibouille le Mar 14 Sep 2010 - 22:27

eh bien moi je vais lire cette IT tt à l'heure, au calme mais tt ce que je peux dire c'est Anne est folle!!!!!!!!!!!!!! you rock QUEL BOULOT!!! omg MERCIIIIIIII!! :merci ordi
avatar
bibouille
Psych'Ward VIP

Féminin
Age : 48
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par *ZeS* le Ven 17 Sep 2010 - 20:10

.
@ LaDiù :
Je suis sincèrement navrée que tu te décarcasses de la sorte... dans l'indifférence générale !
Alors puisque personne ne commente, ben je reviens mettre mon grain de sel sable, i.e. je m'en viens délivrer mon lot de bêtises habituelles !
J’ai trouvé Miller, 38 ans (2 juin 1972), bien comme il faut, très présentable, et le fan avait raison, “intense et mystérieux” et aussi sérieux, ses yeux bleu vif ne trahissant certainement pas le quelque mystère que ce soit qui l’enveloppait.
Alors, j'avoue que la Lulu qu'a fait l'IT, j'ai très envie de la...
Ké truffe !

PRIMO, elle rapporte platement des évidences, déjà connues aux 4 coins du globe.
En effet, QUI ignore encore que mÔÔÔssieur est TOTALEMENT à , HEIN ??!

DEUZIO, on se demande si elle a réellement rencontré Went, ou si elle s'est contentée de faire une synthèse des # IT qu'IL a accordées.
Ah nan mais passke, TOUT LE MONDE sait parfaitement que le gars en question n'est autre que :

ZeBBHA – 1.85 m - GreenEyeS

Spoiler:


Soi-Même/EnPersonne

Spoiler:


Des fois que certain(e)s
auraient encore ne serait-ce que l'ombre d'un doute !!!

TROIZIO, mystérieux Mr. MILLER ?
Oh, vraiment ?!
Spoiler:



_________________
.

.

"I’ll make you a bet. When I get out of here, alive, I’ll take you to dinner… Lunch… Cup of coffee…"
.
Michael SCOFIELD - PB/S01E04
________________________________________________________________________________

.
.
avatar
*ZeS*
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Rhodanie
Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par bibouille le Ven 17 Sep 2010 - 22:34

you rock Val!! j'adore!!!
et Anne, Val a raison... mais tu es sans doute comme elle, qd tu aimes (qui? on ne se le demande pas) tu ne comptes pas... j'dirai à Went combien il a de la chance de vous avoir... supercontent

kiss kiss
pour vous 2
avatar
bibouille
Psych'Ward VIP

Féminin
Age : 48
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par Wow!Bubbles! le Lun 27 Sep 2010 - 18:57



Avec un peu beaucoup de retard... (sorry)


MERCI à LaDiù!!!
you rock




...au fait, c'est tellement généreux ce que tu fais! smile

_________________
i carry your heart with me(i carry it in
my heart)i am never without it

______________________________ee cummings
avatar
Wow!Bubbles!
Admin'Gurl

Féminin
Age : 44
Localisation : Grèce
Date d'inscription : 13/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par daliladesamson le Lun 4 Oct 2010 - 16:02

voici un article sur JJ

http://justjared.buzznet.com/2010/10/04/wentworth-miller-aspiring-screenwriter/

enjoy girls

daliladesamson
WEM-III débutant(e)

Féminin
Localisation : rhodanie
Date d'inscription : 15/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par Wow!Bubbles! le Lun 4 Oct 2010 - 16:57



Merci pour les news Dalila!!


copine

_________________
i carry your heart with me(i carry it in
my heart)i am never without it

______________________________ee cummings
avatar
Wow!Bubbles!
Admin'Gurl

Féminin
Age : 44
Localisation : Grèce
Date d'inscription : 13/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par daliladesamson le Lun 4 Oct 2010 - 17:16

de rien, je contribue comme je peux à ce forum et comme je n'ai plus le temps de venir papoter, je vote régulièrement et je poste des infos ou news quand il y en a

prenez soin de vous les filles et à bientot

daliladesamson
WEM-III débutant(e)

Féminin
Localisation : rhodanie
Date d'inscription : 15/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par *ZeS* le Ven 8 Oct 2010 - 13:56

.
Merci Dali !

J'ai lu sur Excomm que WEM devrait participer à une nouvelle campagne publicitaire de GM pour la ZCRK’EEPMFMQTLAR aka la Chevy Cruze et ce, lors d'un nouveau séjour en Chine, courant Octobre 2010...


_________________
.

.

"I’ll make you a bet. When I get out of here, alive, I’ll take you to dinner… Lunch… Cup of coffee…"
.
Michael SCOFIELD - PB/S01E04
________________________________________________________________________________

.
.
avatar
*ZeS*
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Rhodanie
Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par *ZeS* le Mer 13 Oct 2010 - 17:48

.
Et donc, WEM III est bel et bien arrivé à Shanghai aujourd'hui :



merci Fallinblue @Excomm

_________________
.

.

"I’ll make you a bet. When I get out of here, alive, I’ll take you to dinner… Lunch… Cup of coffee…"
.
Michael SCOFIELD - PB/S01E04
________________________________________________________________________________

.
.
avatar
*ZeS*
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Rhodanie
Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par michou le Mer 13 Oct 2010 - 21:34

je confirme , il est bien arrivé à Shanghai..j'ai vu une photo de son arrivée ! Mais je n'arrive pas à la renvoyer sur le site . VAis réessayer
avatar
michou
WEM-III Newbie

Féminin
Age : 44
Date d'inscription : 27/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par ladiuvernuà le Mer 13 Oct 2010 - 21:42

.

:jump1
pour les news à relatives
au voyage de Went en Chine 2010
allez/postez
>>> ICI <<<

super

.

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par *ZeS* le Ven 15 Oct 2010 - 19:12

.



Info ou Intox ???

_________________
.

.

"I’ll make you a bet. When I get out of here, alive, I’ll take you to dinner… Lunch… Cup of coffee…"
.
Michael SCOFIELD - PB/S01E04
________________________________________________________________________________

.
.
avatar
*ZeS*
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Rhodanie
Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par Wow!Bubbles! le Ven 15 Oct 2010 - 20:48




affraid affraid affraid

mÔÔÔssieur comme ÇA??!!!!

Spoiler:


evanoui evanoui evanoui

_________________
i carry your heart with me(i carry it in
my heart)i am never without it

______________________________ee cummings
avatar
Wow!Bubbles!
Admin'Gurl

Féminin
Age : 44
Localisation : Grèce
Date d'inscription : 13/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par *ZeS* le Dim 17 Oct 2010 - 13:55

.
L'intérêt de Went pour SPARTACUS n'était bel et bien qu'une rumeur !
Confirmation par mÔÔÔssieur SoiMême/EnPersonne, lors d'une IT donnée à Shanghai hier :


Merci Soraya @Excomm

Ce qui n'est pas pour me déplaire car, perso, je ne l'imaginais PAS duTout-duTout dans ce genre du rôle !

_________________
.

.

"I’ll make you a bet. When I get out of here, alive, I’ll take you to dinner… Lunch… Cup of coffee…"
.
Michael SCOFIELD - PB/S01E04
________________________________________________________________________________

.
.
avatar
*ZeS*
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Rhodanie
Date d'inscription : 29/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par ladiuvernuà le Dim 17 Oct 2010 - 14:24

.

je suis d'accord.
Mais ça aurait pu être drole...


.

_________________
--- don't be ---
L-III-V @ http://lwem3v.wordpress.com/
_________________
avatar
ladiuvernuà
Admin'Gurl

Féminin
Localisation : Florence...Italie
Date d'inscription : 16/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: News en vrac sur WEM III - Déc.2009/2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum