1x15 : In extremis (By the Skin and the Teeth)

Aller en bas

Appréciation de l'épisode

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

1x15 : In extremis (By the Skin and the Teeth)

Message par Cad le Mar 17 Oct 2006 - 15:52

- Résumé complet -


Deux minutes avant minuit : On a attaché Lincoln à la chaise. Le rideau s’ouvre et Lincoln voit dans la salle un homme aux cheveux blancs. Lincoln crie "c'est lui !" puis "Tourne toi Michael" mais personne n’entend ce qu’il dit. La lumière qui signifie qu’il y a un coup de téléphone pour les autorités clignote, et le rideau est fermé.

Veronica et Michael voient arriver Lincoln accompagné par Pope : le juge Kessler a décidé de reporter l’exécution car il y a des nouvelles informations concernant l’affaire. Michael demande à Veronica combien de temps ils vont pouvoir gagner : c’es très important qu’il sache. Lorsqu’ils sont seuls, les deux frères parlent de l’homme aux cheveux blancs. Lincoln lui demande s’il l’a vu : ce serait leur père. Michael n’est pas convaincu et il n’a rien vu du tout. Pour lui Lincoln a eu une hallucination au moment ou il a cru qu’il allait mourir mais Lincoln est formel : il y avait bien leur père dans la pièce avec Michael.

Caroline sermonne Kellerman et l’agent Brinker : que s’est-il passé avec le juge Kessler ? Quelles sont ces nouvelles infos ? S’agit –il d’une fuite de Hale ? Kellerman suggère que c’est autre chose car Veronica aurait montré des preuves à la cour s’il elle avait été au courant de faits plus catégoriques.

L'Agent Samantha Brinker est un agent de la Compagnie, tout comme feu l’agent Quinn. Kellerman et elle se renvoient la faute de la fuite mais Caroline les fait taire : elle se fiche d’où vient la source mais elle veut qu’on la trouve.

Veronica et l’avocat de Caroline se rencontrent chez le juge mais ils n’apprennent rien : le juge ne sait pas qui est son informateur. Tout ce qu’il sait, c’est que dans l’autopsie de Steadman, il est indiqué que le corps avait toujours son appendice alors que les dossiers médicaux de Steadman montrent qu’il a été opéré de l’appendicite à douze ans. Mais pour le juge le document n’est pas forcément authentique donc il fait reporter l’exécution de deux semaines, le temps de procéder à l’exhumation.

Veronica informe Michael et il se charge d’en parler à Sucre. Celui-ci se demande ce qu’il arrivera si Steadman est bien le corps dans la tombe. Michael ne veut pas attendre sans rien faire. "Il faut se remettre au travail".

Lincoln rencontre Pope et il lui demande qui était l’homme aux cheveux blancs. Pope lui dit qu’en dehors de Veronica et Michael, il y avait trois reporters présent : un homme et deux femmes. Le nom de l’homme est soi-disant William Prall.

Michael demande à Sucre de trouver un autre moyen de sortie. Selon Michael, il a un autre plan mais c’est du suicide.

Il neige sur Fox River. Michael explique le nouveau plan d’évasion à son équipe. Ils vont bien partir par le trou dans la salle de repos et à la fin par l’infirmerie mais c’est au milieu que ça change. Ils vont devoir passer par la partie de la prison réservé aux malades dangereux : l’asile psychiatrique. Mais il n’y a pas possibilité de passer par dessous, ils vont devoir traverser la cour à découvert : toute l’équipe pense que Michael est fou furieux.

De retour dans la cellule, Michael dit à Sucre qu’il va avoir besoin d’aller dans les murs cette nuit. Il va se rendre à l’asile pour se familiariser avec les lieux et surtout avec les galeries qui sont un vrai dédale. Sucre pense qu’il va se faire tirer comme un lapins mais Michael est désespéré et prêt à tout. A ce moment Sucre voit un détenu avec un chariot de linge à blanchir et il lui vient une idée.

Caroline s’adresse à la presse pour dire combien cette exhumation est un scandale, un coup porté à son nom et à la mémoire de son frère. Nick et Veronica sont là au moment où on déterre le cercueil. Nick remarque que la famille a demandé un enterrement « vert » : pas d’embaumement et un cercueil biodégradable, ce qui va rendre l’identification difficile.

Sucre vient parler à son cousin, le détenu au chariot de linge et lui demande un service. Son cousin refuse tout d’abord mais visiblement il a une dette envers Sucre et finit par céder.

Lincoln rêve éveillé, il pense à son père l’emmenant au stade. Son père pointe du doigt un joueur de base ball qui a le numéro 11.

Le cousin de Sucre lui apporte un sac en plastique. Il demande de bien faire attention à ne pas se faire prendre avec et de lui rendre surtout le lendemain.

C-Note fait tomber une de ses cartes postales au sol et Westmoreland lui rend.


On fait un check up à Lincoln. Il demande à Sara s’il est possible qu’il ait eu une hallucination avant son exécution. Selon elle c’est tout à fait possible : il suffisait que Lincoln ait eu besoin de la présence de quelqu’un pour s’imaginer qu’elle était bel et bien là.

Westmoreland parle à C-Note des cartes postales. Il a compris qu’un ami de C-Note les envoyait depuis l’Irak pour lui. C-Note refuse d’en parler. Westmoreland lui signale que lui aussi a une fille et que même si c’est le premier endroit ou les flics vont les chercher, il faudra qu’ils passent par leurs maisons respectives.

Lincoln est de nouveau en train de se rappeler les moments avec son père. Soudain il visualise le nom du joueur numéro 11 : il s’agit de Prall, comme le reporter présent à son exécution !

Michael explique à Sucre que les tunnels sous l’asile sont très complexes, qu’il est extrêmement facile de s’y perdre. "Si je passe au mauvais endroit, je risque de ne pas être revenu à temps pour le comptage" Michael s’en va donc et se rend au milieu de la cour mais il prend le temps de s’habiller comme un gardien, grâce au petit cadeau du cousin de Sucre. Michael manque de se faire repérer mais parvient à entrer dans l’asile avant qu’on ne le surprenne. Habillé comme un gardien il n’a presque rien à craindre.. Il donne l’excuse de chercher les toilettes au gardien de l’entrée.

De son côté Sucre commence à être anxieux car les gardiens ont commencé à compter les détenus.

Dans l’asile, Michael se rend dans les sous-sols. Il trouve une vieille trappe et il s’apprête à partir, satisfait. Mais c’est alors que le gardien de nuit le surprend : il prétend une nouvelle fois qu’il s’est perdu.

Du côté de Nick et Veronica, on se penche sur l’identification du corps de Steadman. Selon le légiste, les dents du corps correspondent bien. Tout le camp de Caroline semble très satisfait. Caroline va parler à Nick et Veronica en se plaignant de tout le mal fait à sa famille etc.

A Fox River, Michael retourne à l’ouverture dans la cour et se dépêche de rentrer dans les murs. Mais il voit un gardien qui boit un coup incognito. Michael doit se cacher vite. Il se colle contre un tuyau brûlant et se brûle très profondément mais Michael reste stoïque, il ne pousse aucun hurlement. On sent que la douleur est pourtant insoutenable.

Sucre a fait un tas sous les couvertures du lit de Michael pour faire croire qu’il y est. Le stratagème fonctionne, le gardien passe son chemin. On entend Michael qui arrive derrière la plaque de l’évier. Sucre l’aide à rentrer et Michael lui raconte qu’il est blessé. Michael veut qu’il lui enlève l’uniforme de gardien mais Sucre refuse, la plaie a collé avec le tissu. Mais Michael insiste et Sucre doit lui arracher la peau…

Michael tombe dans les pommes et se réveille à l’infirmerie. Sara l’informe qu’il va y avoir une procédure d’enquête.

Pope qui a fait le calcul (deux prisonniers+ une cellule fermée= une blessure) accuse Sucre d’avoir blessé Michael. Sucre jure que ce n’est pas lui et qu’il pourront demander à Michael dès qu’il sera sorti de l’infirmerie.

Sara donne des antalgiques à Michael et lui demande si c’est Sucre qui a fait ça. Il répond non et quand elle lui demande qui l’a fait il répond "C’est le moment où je ne peux pas te répondre". Sara est déçue mais pas vraiment surprise et elle renvoie Michael à sa cellule

A la blanchisserie, Sucre est en liberté et va rendre l’uniforme à son cousin. Son cousin vire au vert quand il voit l’énorme trou dans le dos. Sucre s’en excuse auprès de lui. Le gardien voleur (c’était son uniforme) réclame ses vêtements et le cousin de Sucre montre alors la veste brûlée. « J’ai laissé le fer à repasser dessus et voilà… » Le gardien est furieux mais il ne peut pas faire grand chose.

Veronica rencontre Lincoln et elle lui ment sur l’exhumation de Steadman.. Lincoln lui parle de l’homme aux cheveux blancs mais Veronica n’y croit pas du tout. Il lui parle du rêve, du joueur de base ball et du nom du reporter. Comme Lincoln s’est souvenu du nom du joueur après que Pope lui ait parlé du reporter, elle n’y croit vraiment pas. Pourtant Lincoln reste absolument convaincu de ce qu’il a vu.

L'Agent Brinker et Kellerman vérifient les vidéos de caméras surveillance du palais de justice : la nuit où le juge a reçu les infos anonymes. L’homme qui est venu apporter les anciens dossiers médicaux de Steadman est un expert du camouflage et il a su éviter les caméras : toutefois il n’a pas su éviter un reflet dans la vitre d’un bureau. L'Agent Brinker reconnaît alors l’homme sur la vidéo.

A l’infirmerie Sara observe les bouts de tissus qu’elle a extrait de la plaie de Michael : elle constate que ce ne sont pas des morceaux d’uniforme de détenu mais de gardien.

Michael revient de l’infirmerie et ôte ses bandages : Catastrophe ! Les plans des tunnels ont été brûlés avec la peau. Il n’en reste rien.

SOURCE : www.prison-break.fr

_________________

WMA - VOTEZ POUR MON SITE Merci ^^
avatar
Cad
WEM-III maniaque

Féminin
Age : 42
Localisation : Dans le coeur de Went...on peut rêver nan ?... ;)
Date d'inscription : 16/10/2006

http://www.wentworthmiller-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum