1x22 : ? (Flight)

Aller en bas

Appréciation de l'épisode

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

1x22 : ? (Flight)

Message par Cad le Mar 17 Oct 2006 - 16:08

ATTENTION SPOILERS - DIFFUSION EN FRANCE LE ?



- Résumé complet -


Les projecteurs balayent la cour tandis que Manche est durement molesté par les gardes qui l’obligent à révéler les noms de ses complices. Il fait référence à Tweener en l’appelant "Vanilla Ice Kid".

Pope entre dans l’infirmerie et découvre Westmoreland, mort.

Les détenus deviennent fous à la nouvelle de l’évasion, ils jettent du PQ et toutes sortes de choses hors de leurs cellules. Alors qu’ils sifflent et hurlent, Pope arborant un visage passablement énervé, vérifie le trou dans le mur de la cellule de Michael. Puis, on vient lui apprendre que Bellick a été retrouvé.

Un plan sur Bellick qu’on aide à s’extraire du trou en salle de repos. Il est extrêmement énervé et hurle qu’on lui donne son arme. L’expression sur le visage de Bellick transpire la vengeance.

Pope fait un speech à ses hommes. Cela fait 12 minutes que l’évasion a eu lieu et les évadés sont un grand danger pour la société etc…. Les dits évadés écoutent, cachés dans un fossé juste de l’autre côté de la route. Ils veulent se dépêcher de fuir mais Michael leur dit qu’ils doivent laisser les gardes partir avant eux. On voit les chiens-pisteurs. Michael dit qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter car les chiens ne peuvent pas les sentir. Abruzzi fait remarquer que les chiens peuvent les VOIR par contre et, à ce moment là, justement, ils les voient. Du coup, ils commencent à aboyer et à devenir fous : les fugitifs se mettent à courir.

Véronica roule vers la maison du Montana. Elle laisse un message indiquant sa destination sur le répondeur de Nick, que l’on voit, mort.

Caroline discute avec l’agent Samantha Brinker. Il semble que la Compagnie retire à Caroline son aide financière pour sa campagne. L’agent Brinker déclare à Caroline qu’ils ont besoin, dans le Bureau Ovale, de quelqu’un qu’ils peuvent contrôler. C'est-à-dire quelqu’un qui a un certain pouvoir et que Caroline n’est visiblement pas cette personne. L’agent Samantha Brinker lui suggère d’abandonner la course.

Les évadés rejoignent un van dans les bois, caché là par un complice de Abruzzi. Michael casse les phares des feux arrières tandis que Abruzzi demande à Linc de conduire. Une fois que tout le monde est à l’intérieur, Linc réclame les clés et Abruzzi lui dit qu’elles sont cachées dans un sac plastique dans une poubelle. Alors Linc houspille Haywire pour qu’il sorte du van et aille récupérer les clés. Une fois qu’il est sorti, tout le monde boucle sa ceinture, Abruzzi tend les clés à Linc et ils démarrent sur les chapeaux de roues au grand désarroi de Haywire.

Pope se fait briefer. Les lignes téléphoniques des familles des évadés ont été placées sous écoute. Un agent de la Balistique annonce à Pope que la porte du bureau du Docteur n’a pas été forcé, tout porte même à croire qu’elle a été laissé ouverte.

Nos amis roulent sur Fitz Street. T-Bag demande à Abruzzi pourquoi il a voulu que Linc prenne le volant et pourquoi il a choisit précisément d’être assis à la place arrière. Cache-t- il quelque chose sous son siège ? Et ce n’est autre qu’un flingue ! Mais avant qu’Abruzzi n’ait le temps de lui tirer dessus, T Bag se menotte à Michael et avale la clé. Il leur dit qu’ils ont intérêt à la laisser tranquille s’ils ne veulent pas que Michael se traîne un boulet de " 77 kg de chair morte jusqu’en Alabama".

La scène suivante nous montre un laboratoire dans l’obscurité. On entend la voix sinistre d’un scientifique, il évoque un poison intraçable qui causerait un arrêt cardiaque et utilise le terme de "haute trahison".

Bellick trouve les morceaux de phares brisés provenant du van et le garde Horny lui présente une personne qui déclare avoir vu le véhicule des évadés, un van bleu.

Abruzzi et T-Bag n’arrêtent pas de se disputer, ce qui provoque chez Michael une inhabituelle perte de sang froid. Il leur jette à la figure "Vos gueules ! Vos gueules tous les deux ! ".

Pope interroge Katie, l’infirmière et collègue de Sara. Elle lui avoue que Sara avait le béguin pour Scofield.

Plus loin sur la route, il y a un barrage de police qui oblige les évadés à faire un détour à travers bois. Toujours dans le van, Michael lance à T-Bag : "Tu vas nous rendre cette clé. Je me fous que tu sois obligé de la chier !"
Et soudain, le van se retrouve embourbé et les voilà obligés de continuer à pieds.

Michael tire Tweener à part et lui déclare qu’il doit partir de son côté. Tweener essaie de protester mais Michael menace de révéler aux autres qu’il les a dénoncé.

Ils se remettent à courir mais se retrouvent bientôt stoppés net au bord d’un précipice. Sucre demande à Michael ce qu’ils vont faire à présent. Ils sont obligés de se mettre à couvert car un hélicoptère les survole. Sucre remarque une voiture pas très loin d’eux.

A l’aérodrome. Le pilote est nerveux. Un employé de l’aérodrome s’approche d’eux et leur demande ce qu’ils font là. Le sbire d’Abruzzi lui ment en répondant qu’ils ont un problème technique et qu’ils seront bientôt partis.

De son côté, Sucre essaie de démarrer la voiture. Après plusieurs tentatives infructueuses, les hommes vérifient sous le capot et là : pas de moteur !

Haywire se glisse à pas de loup dans un garage et vole le vélo d’une petite fille. Il ne la touche pas. Elle est terrorisée mais nullement blessée.

Bellick et ses hommes découvrent le van vide et indiquent à Pope où il se trouve. Les évadés ne sont pas bien loin !

Dans le Montana. Véronica, entre dans la maison et commence à fouiner.

Caroline tient une conférence de presse assez ennuyeuse jusqu’à ce que les journalistes dans la salle commencent à se lever tandis qu’une info circule entre eux.. Un assistant se précipite vers Caroline et lui chuchote quelque chose à l’oreille.

Les évadés arrivent à une grange, Michael et T-Bag à la traîne. Les autres décident de prendre les choses en main, ainsi lorsque Michael et T-Bag les rejoignent, Linc et C-Note sautent sur T-Bag et le maintiennent immobile sur le capot d’une vieille voiture tandis que Sucre tente de couper la menotte avec un gros sécateur. Sans succès. Mais pas de problème car Abruzzi a trouvé une hache qu’il brandit. Et T-Bag se met à hurler.

On retrouve T-Bag une main en moins, Sucre qui pique une crise, Michael qui a l’air passablement choqué et Abruzzi d’un calme parfait, comme si couper les membres des gens étaient pour lui une technique de relaxation. Linc fait taire tout le monde quand le propriétaire de la grange s’avance, alerté par le bruit. Même T-Bag, geignant, réussit à rester relativement silencieux. Une fois que le fermier s’éloigne et rentre chez lui, Linc annonce que la voie est libre. Sucre rechigne à laisser T-Bag aussi sévèrement blessé derrière, mais finalement il l’abandonne quand même.

Retour sur Tweener, qui ne se fait pas attraper. Il arrive à un barrage routier et se glisse sans se faire repérer à l’intérieur d’un camion qui transporte des chevaux.

Pope téléphone au Gouverneur mais avant qu’il ait pu lui révéler la trahison de sa fille, le Gouverneur ordonne à Pope de regarder les info à la TV.

Nous voyons alors une édition spéciale sur la chaîne Fox annonçant que le Président des Etats-Unis est mort d’une crise cardiaque !
Caroline prête serment en tant que Présidente, avec à ses côtés Kellerman, anciennement Krawecki. L’agent Samantha Brinker surgit et Caroline la toise en lui assénant "Vous disiez que je ne pouvais pas changer les choses." L’agent Samantha Brinker tente de se rattraper mais quand elle appelle Caroline « Mme la Vice Présidente », celle-ci lui rappelle sèchement son nouveau titre et la renvoie de son entourage. L’agent Samantha Brinker semble quelque peu déconcertée.

Les flics sont devant la porte de l’appartement de Sara, armes aux poings. Ils découvrent le Docteur Tancredi apparemment morte d’une overdose. Elle est d’une pâleur cadavérique et nn liquide blanc s’échappe de sa bouche.

Tweener continue son chemin vers St Louis et Haywire est toujours sur son vélo. Il semble même bien s’amuser.

Les gars sont cachés dans un fossé, à quelques mètres de l’aérodrome. Ils s’élancent à découvert mais sont repérés. Le sbire d’Abruzzi ordonne au pilote de décoller sans attendre car les voitures de police sont visibles !

Véronica découvre Steadman entrain de sommeiller. "Hello Terrence" lui dit-elle quand il ouvre les yeux.

C’est la course ! T-Bag court aussi de son côté, ou du moins, il essaie, ahanant et trébuchant. Les autres évadés rejoignent le tarmac mais … l’avion a décollé sans eux et passe au dessus de leurs têtes.

Voyant plusieurs voitures de police qui se rapprochent, Sucre demande "Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?" Michael répond "On court !".

Et les évadés s’en vont en courant à travers champs tandis que les policiers sortent de leur voiture et se lancent à leur poursuite.


SOURCE : www.prison-break.fr

_________________

WMA - VOTEZ POUR MON SITE Merci ^^
avatar
Cad
WEM-III maniaque

Féminin
Age : 42
Localisation : Dans le coeur de Went...on peut rêver nan ?... ;)
Date d'inscription : 16/10/2006

http://www.wentworthmiller-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum